Face aux crises de la société française une réponse : la chevalerie

Conférence sur l'actualité de la chevalerie à Lyon

Le vendredi 4 avril 2014, l’antenne lyonnaise du Prieuré des chevaliers de Notre Dame a organisé une conférence sur le thème « Face aux crises de la société française, une réponse : la chevalerie ».

Le 4 avril 2014, pour apporter une réponse aux crises que traverse la France, les chevaliers de Notre Dame ont lancé un appel à tous les hommes de bonne volonté et les ont invité à réfléchir à s’engager en chevalerie.

Le vendredi 4 avril 2014, l’antenne lyonnaise du Prieuré des chevaliers de Notre Dame a organisé une conférence sur le thème « Face aux crises de la société française, une réponse : la chevalerie ». L’assistance, bien que peu nombreuse, a montré beaucoup d’intérêt aux propos du conférencier qui a non seulement rappelé les origines de la chevalerie et son action au cours de l’histoire mais a également mis en lumière tout ce qu’elle peut apporter à la société aujourd’hui pour contribuer à résoudre les crises qu’elle traverse.

Tous les hommes de bonne volonté ayant l’esprit de service, capables d’abnégation, d’humilité et de droiture et qui ont la volonté de s’engager au service de la Nouvelle Evangélisation peuvent légitimement se poser la question de la vocation chevaleresque. La Militia Sanctae Mariae peut leur offrir, au sein d’une communauté fraternelle soudée autour de sa Règle, une formation de qualité et de multiples occasions de travailler au service du bien commun et de la diffusion de l’esprit de chrétienté. L’adoubement qui pourra leur être conféré sous la forme de la « Benedictio novi militis » du Pontifical romain est un sacramental auquel sont associées les grâces d’état dont tout chevalier a besoin pour accomplir la mission qui est la sienne.

Qui a inventé la Vraie Croix ?

Hélène et Constantin autour de la Vraie Croix

Hélène et Constantin autour de la Vraie Croix, Sazonov.

Quelle est la part de la vérité et celle de la légende dans ce que nous savons de la découverte de la Vraie Croix ? La Tradition l’attribue à sainte Hélène, mère de l’Empereur Constantin. Aux alentours de 326 après Jésus-Christ, celle-ci effectue un voyage en Terre Sainte. A Jérusalem, un signe céleste lui indique un endroit où creuser. Elle trouve alors trois croix dont celle du Christ.

Mais cette histoire, comme bien d’autres, est remise en question par des historiens modernes. L’auteur du texte qui vous est proposé en téléchargement a voulu en savoir plus. Il s’est donc lancé dans un travail de recherche poussé et rigoureux. Le fruit de ce travail est ce texte parfois ardu à lire mais qui regorge de détails passionnants.

En cette année « saint Louis », au cours de laquelle les reliques liées à la Passion sont remises à l’honneur, les chevaliers de Notre Dame sont heureux de proposer à votre lecture ce texte de leur ami Bernard Paillot. Puisse t-il vous aider à méditer le mystère de la Rédemption alors même qu’approche la fin du Carême et que nous nous apprêtons à vivre la Semaine Sainte.

La découverte de la Vraie Croix (cliquez pour télécharger)

Oui au repos dominical !

Capture d’écran 2014-02-23 à 18.27.58

Le blog « oui au repos dominical » a pour but d’apporter un regard de chrétiens sur la suppression envisagée du repos dominical.

Cela fait de nombreuses années que les gouvernements successifs cherchent à faciliter l’ouverture des magasins le dimanche. De leur côté, l’Eglise et de nombreux chrétiens, à la suite du bienheureux Jean-Paul II, considèrent que l’autorisation d’ouverture représenterait une véritable régression sociale.

Pour contribuer à éveiller les consciences des chrétiens sur l’importance du repos dominical pour la vie sociale, un groupe de laïcs, dont un écuyer du Prieuré de France des chevaliers de Notre Dame, a décidé de créer et d’animer un blog. Ce petit groupe et leur blog « Oui au repos dominical » sont partenaires du CAD, le Collectif des Amis du Dimanche, qui rassemble des associations, syndicats, individus, voulant préserver le repos dominical.

 

Le miracle de la sainte épine

Le Roi saint Louis et la sainte Couronne d'épines

Le Roi saint Louis et la sainte Couronne d’épines, Cathédrale de Notre Dame du Puy-en-Velay.

En 2014, pour marquer le 800e anniversaire de la naissance et du baptême de saint Louis, de nombreuses manifestations sont organisées en France. Les 21, 22 et 23 mars en particulier, pèlerins et fidèles sont invités à trois jours de réflexion, de vénérations et de procession autour de la Sainte Couronne d’épines à Paris et à la collégiale de Poissy (78). La Sainte Couronne d’épines a été ramenée à Paris en 1239 par le roi saint Louis. Pour une si vénérable relique il a fait bâtir le plus beau reliquaire qui soit : la Sainte-Chapelle.

Mais, même en cette année saint Louis, on ne fait que très rarement référence au miracle de la sainte épine qui se déroula le vendredi 24 mars 1656 vers quatre heures de l’après-midi, au monastère de Port-Royal de Paris ? Ce jour là, une petite fille de dix ans, Marguerite PERIER, nièce et filleule de Blaise Pascal, s’est trouvée soudainement guérie d’une fistule lacrymale à l’œil gauche dont elle souffrait depuis quatre ans. Blaise Pascal fut profondément bouleversé, en tant que savant, par cette irruption de l’inexplicable dans sa vie et pas seulement dans la vie de sa nièce. Ce miracle de guérison instantanée fut particulièrement bien documenté à l’époque par les experts et les plus hautes sommités de l’université d’alors et Blaise Pascal en a tiré la définition « laïque » du miracle qui est à ce jour indépassée : un miracle est un « effet qui excède la force des moyens naturels qu’on y emploie ».

Face aux crises de la société française, une réponse : la chevalerie

Face aux crises de la société française, une réponse : la chevalerie

Face aux crises de la société française, une réponse : la chevalerie

L’antenne « Rhône-Alpes » du Prieuré de France des chevaliers de Notre Dame vous invite, le vendredi 4 avril 2014 au Cercle Charles Péguy – 15 rue Sala 69002 LYON -, à une conférence de M. Samuel Thisbé, historien, sur le thème « face aux crises de la société française, une réponse : la chevalerie« .

Au cours de cette conférence M. Thisbé développera les six points suivants. Il mettra en évidence le rôle joué par la chevalerie pour résoudre les crises traversées par la société française au cours de sa longue histoire et il montrera qu’elle a encore un rôle à jouer pour aider la France à surmonter la période troublée qu’elle traverse aujourd’hui.

1) la crise des racines chrétiennes de la France et le rôle de la chevalerie en France au Moyen Age (aspect historique),

2) la crise morale et les valeurs transmises par la chevalerie (courage, maîtrise de soi, pardon, honneur),

3) La crise des institutions politiques et la place pour une chevalerie de résistants et de bâtisseurs (le rôle des corps intermédiaires),

4) la crise de la famille et le rôle des pères de familles, nouveaux chevaliers du XXe siècle,

5) La crise financière : le premier fonds souverain créé par des chevaliers,

6) Les chevaliers apôtres des derniers temps : le combat eschatologique.